Pesticide Action Network (PAN) Africa

  " Nourrir le monde sans l'empoisonner, une agriculture saine pour une alimentation saine " ...
 
  • images01
  • images02
  • images03
  • images04
  • images05
  • images06
  • images07
  • images08
  • images09
  • images10
images011 images022 images033 images044 images055 images066 images077 images088 images099 images1010
    Actualités    Activités

Forum et Réunion Mondial d’IPEN Sur les produits chimiques et déchets
La réunion et le forum mondial 2020 de l'IPEN sur les produits chimiques et les déchets se sont tenus en Éthiopie du 6 au 10 février 2020. Ces deux événements ont réuni des activistes, des ONG les plus influentes et des principales institutions œuvrant pour la protection de la santé humaine et de l'environnement.

Cent-vingt (120) leaders de l'environnement et de santé; experts internationaux de santé et des sciences; et des représentants des gouvernements et des agences des Nations Unies venus de plus de 60 pays ont pris part à la réunion et au forum mondiale de l’IPEN 2020.
Lire la suite...

Formation des communautés sur les POPs
   Annonces
Programme de petites subventions GGF
   Multimédia
Vidéos
Galerie Photos
Fichiers audios
  Publications / Ressources
Publications
Calendrier 2016
Pesticides homologués par Comité Sahélien des Pesticides CSP/CLISS
Série education environnementale
  Communiqués de presse
Rapports
Activités
Etudes
Projets
Annuels
  Liens centres régionaux
  PAN north America
PAN Asie Pacific
PAN UK
PAN Germany
PAN Amérique latine
  Bulletin/Newsletter
Bulletins d'informations N°10
Bulletins PAN Africa archivés
Inscription au bulletin
Entrez votre email ci-dessous
Votre E-Mail :
inscription   désinscription

3 éme édition des journées de l’agroécologie: Musée des Civilisation Noires, Dakar, Sénégal
En tant que acteur dans la Dynamique de travail pour une Transition Agroécologique au Sénégal (DyTAES), PAN Africa a pris part à la 3eme édition des Journées de l’Agroécologie, du 30 Janvier au et 01 Février 2020 au Musée des Civilisations Noires de Dakar. Ces journées ont été organisées avec le soutien d’Enda Pronat, de MISEREOR, de la mairie de Ndiob et du GRET. L’objectif était de consolider la dynamique nationale et de partager avec le gouvernement les recommandations de la société civile pour une transition agroécologiques au Sénégal.
Lire la suite...

Plaidoyer: Raticification de la convention de BALE. Le Sénégal invité à respecter ses engagements
L'amendement portant l'interdiction d'import-export des déchets toxiques de la convention de Bâle est rentré en vigueur depuis le 05 Décembre 2019. Tous les pays Etats signataires qui ont ratifié ledit amendement l'ont adopté avec leurs lois nationales sauf le Sénégal et d'autres pays Africains.
Après avoir Ratifié l'amendement de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et leur élimination, les Etats signataires trainent toujours les pieds.Pourtant, ladite convention a été adoptée depuis le 22 mars 1989 et entrée en vigueur le 05 mai 1992.
Lire la suite...

1ère Conférence internationale sur l'agroécologie transformant l'agriculture et les systèmes alimentaires en Afrique : Réduction des engrais synthétiques et des pesticides par l'intensification de l'agroécologie et la promotion du commerce écologique biologique.
World Food Preservation center en partenariat avec Biovison Africa Trust et IFOAM a organisé la première conférence internationale sur « l’agroécologie transformant l’agriculture et les systèmes alimentaires en Afrique : réduction des engrais synthétiques et des pesticides par l'intensification de l'agroécologie et la promotion du commerce écologique biologique».
La rencontre s’est tenue du 18 au 21 juin 2019 à l’hôtel Safari Park à Nairobi au Kenya. La conférence a vu la participation d’agriculteurs et organisations d'agriculteurs, de chercheurs, vulgarisateurs et praticiens, de la Société civile et ONG, de commerçants et entreprises privées de l'industrie bio, d’associations de consommateurs, de partenaires stratégiques et agences donatrices, de décideurs (Ministères de l'agriculture et ministères concernés), de médias locaux, nationaux, régionaux et internationaux. PAN Africa a pris part à cette importante rencontre internationale en tant que Panéliste. Lire la suite...

L’agro-écologie La solution aux pesticides extrêmement dangereux : exposé de position de PAN International
Les pesticides extrêmement dangereux: un problème persistant L’agriculture intensive basée sur la chimie s’est répandue dans le monde entier. Les pesticides contaminent tous les milieux naturels, via le transport sur de longues distances par l’air, les rivières et les mers. Ils mettent en danger la biodiversité et dérèglent l’agroécosystème en détruisant les insectes auxiliaires et la vie microbienne
des sols. Ils menacent, et parfois entraînent la mort, d’un nombre inconnu d’agriculteurs, de travailleurs, d’enfants et d’animaux. Des études récentes dans sept pays d’Asie ont révélé que chaque année, plus de 60 % des agriculteurs sont victimes d’empoisonnement grave dû à un pesticide.1 Au-delà de ces empoisonnements se cachent des problèmes de santé chroniques et des tragédies humaines dans les communautés souffrant des impacts irréversibles et intergénérationnels des pesticides. Lire la suite...

Les ressources produites dans le cadre du projet de formation des communautés sur les POP
Burkina Faso
• Manuel du participant
• Formation_sur_usage_securise_des_pesticides

Pesticides naturels : une solution pour les producteurs


Mali
Regles de bonne utilisation des pesticides
• Cahier du participant

• Comment porter correctement les équipements de protection individuelle (EPI)

• Guide méthodologique pour la formation des adultes
• Impacts des pesticides sur la santé et l’environnement
• Guide pratique sur la vente et l’utilisation

Sénégal
• Manuel de formation des formateurs endogènes sur les POP
• Technique d’agriculture durable
• Introduction générale à la formation des formateurs
• Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants
• Impacts négatifs des polluants organiques persistants
• Partage d’expériences sur la gestion des polluants organiques persistants

Togo
• Déchets et stocks de POP au Togo
• Elimination ou reduction utilisation des POP
• Production non intentionnelle de POP
• Bonnes pratiques de gestion des pesticides
• Présentation sur la Convention de Stockholm sur les POP

Prochain cycle d'octroi de mini subvention de Global Greengrants Fund (GGF).
Date limite de soumission, 15 Octobre 2018

Le Global Greengrants Fund (GGF) est une fondation basée aux Etats Unis. Elle octroie de petites subventions à de petites organisations de la société civile des pays du sud pour réaliser des activités dans le domaine de la sauvegarde de l’Environnement et du Développement durable.

Depuis plusieurs années, Pesticide Action Network conseille GGF dans l’octroi de ces subventions aux organisations en Afrique, en Amérique Latine, en Asie et certains pays d’Europe de l’Est. Il est important de souligner que PAN est seulement conseiller et n’octroie pas les subventions. Ce rôle revient exclusivement à GGF.
Le prochain cycle pour l’octroi de ces subventions aura lieu en début Octobre 2018. »
Lire la suite

Déclaration à l ’occasion de la Journée international de lute contre le paludisme
25 Avril 2018
Gestion Intégrée des V ecteurs pour le contrôle du paludisme

À l'occasion de la Journée mondiale du paludisme, le Réseau d'action pour le contrôle des pesticides (PAN) se tient aux côtés des communautés des pays du Sud confrontés au fléau du paludisme. Les derniers chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur l'incidence du paludisme sont très préoccupants. 226 million de cas ont été signalés dans le monde en 2016 dans 91 pays, soit une augmentation de 5 million de cas par rapport à 2015, avec 445 000 décès. En effet, 90% des cas et 91% des décès dus au paludisme dans le monde étaient concentrés dans la région africaine. C'est une tragédie et les gouvernements doivent intensifier leurs efforts pour contrôler la maladie.
La lutte contre le paludisme et d'autres maladies à transmission vectorielle comme la dengue et le zika est un défi important dans le monde entier. La plus grande partie des financements et de l'attention vont à la lutte antivectorielle en tant que principale méthode de protection des personnes contre les maladies à transmission vectorielle. Dans le cas du paludisme, l'OMS a identifié la pulvérisation résiduelle à l'intérieur des habitations, ou la pulvérisation d'insecticides à l'intérieur des habitations, et l'utilisation de moustiquaires imprégnées d'insecticides comme principales stratégies de lute contre les vecteurs. Lire la suite...

Le réseau mondial publie une mise à jour de sa liste des Pesticides extrêmement Dangereux

Stockholm, 15 Mars, 2018
Pesticide Action Network (PAN) International publie une mise à jour de sa Liste des Pesticides Extrêmement Dangereux (HHP) qui coincide avec avec une réunion importante qui se tient à Stockholm sur le processus de l'Approche stratégique pour la gestion internationale des produits chimiques (SAICM). La liste comporte maintenant 306 produits chimiques. Ces Pesticides Extrêmement Dangereux (HHP) menacent la santé des population et l'environnement dans le monde entier. La communauté mondiale doit agir pour arrêter l'exposition continue des personnes et de la planète à ces HHPs. PAN appelle la communauté internationale à un traité mondial sur les pesticides. Lire la suite...

Journée mondiale sans pesticides
Le 3 Décembre marque « la journée mondiale sans pesticides » dédiée à la mémoire de la catastrophe survenue dans une usine de fabrication de pesticides chimiques à Bhopal (Inde). La catastrophe a eu lieu le 03 Décembre 1984 tuant des milliers et blessant des centaines de milliers de personnes. Pour commémorer cette journée, et avancer vers un futur où les communautés n’auront plus à souffrir de l’exposition aux Pesticides Extrêmement Dangereux, PAN Africa en partenariat avec Pesticide Action Network (PAN) International appel les gouvernements et la coopération dans le monde entier, de prendre des mesures concrètes en vue de l’interdiction des Pesticides Extrêmement Dangereux (PEDs) et leurs substitution par des alternatives écologiques.

Le Réseau mondial publie la liste mise à jour des Pesticides Hautement Dangereux (HHP) des militants à travers le monde, appellent à des actions sur les produits chimiques nuisibles à la santé ...... 19 décembre 2016
Ce jour, Pesticide Action Network (PAN) International publie une liste mise à jour des Pesticides Hautement Dangereux (HHP).

La liste augmentée, qui a été publiée pour la première fois en 2009, contient maintenant 297 produits chimiques, dont beaucoup sont encore largement utilisés dans les pays industrialisés et dans les pays du Sud. Compilée après une intense revue de la littérature scientifique, la liste comprend des pesticides qui sont très toxiques pour l'homme, ceux qui causent le cancer ou interfèrent avec le système hormonal, et ceux qui ont des effets négatifs graves sur l'environnement.
L'utilisation généralisée de ces pesticides à travers le monde est bien documentée et PAN appelle les décideurs à l'action partout dans le monde - des leaders gouvernementaux aux détaillants privés et aux transformateurs de denrées alimentaires - pour aller vers l’élimineation progressive de ces Pesticides Hautement Dangereux..Lire la suite...

Formation de communautés locales et information du public sur les POPs au Burkina Faso, Mali, Sénégal et Togo
Dans le cadre du projet « Formation de communautés locales et information du public sur les POPs au Burkina Faso, Mali, Sénégal et Togo», PAN Africa et Green Cross Suisse (GCCH) ont signé un accord en Mai 2016.

Dans ce contrat Green Cross Suisse (GCCH) s'engage à soutenir financièrement ce projet dont la mise en oeuvre est effective à partir de mai 2016 et jusqu'en avril 2017 y inclut un suivi de sept (7) mois après la fin du projet.

Ce projet a pour objectif principal la sensibilisation et la formation des communautés vulnérables et l'information d'un plus large public sur les risques et les méthodes alternatives liés aux POPs.
Il est financé par le GEF et mis en oeuvre par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) en collaboration avec Green Cross Suisse (GC-CH) et le Centre Régional des Conventions de Bale et de Stockholm pour les pays d’Afrique Francophone (CRBS-AF).Lire la suite...

Prochain cycle d'octroi de mini subvention de Global Greengrants Fund (GGF).Date limite de soumission, 25 Novembre 2016
Le Global Greengrants Fund (GGF) est une fondation basée aux Etats Unis. Elle octroie de petites subventions à de petites organisations de la société civile des pays du sud pour réaliser des activités dans le domaine de la sauvegarde de l’Environnement et du Développement durable.

Depuis plusieurs années, Pesticide Action Network conseille GGF dans l’octroi de ces subventions aux organisations en Afrique, en Amérique Latine, en Asie et certains pays d’Europe de l’Est. Il est important de souligner que PAN est seulement conseiller et n’octroie pas les subventions. Ce rôle revient exclusivement à GGF.
Le prochain cycle pour l’octroi de ces subventions aura lieu en début décembre 2016. »
Lire la suite

Formation des femmes agricultrices de la région des Niayes en technique d’agro-écologie
Du 23 au 27 Mai 2016 à Mbawane (Niayes), Sénégal, Pesticide Action Network (PAN) Africa organise un atelier de formation pratique en technique d’agro-écologie.

La formation a plusieurs objectifs à court et long terme. L’objectif principal est de renforcer les connaissances théoriques des participantes dans le domaine de l’agro-écologie et de les montrer de manière pratique comment ces concepts et outils sont misent en œuvre. Au sortir de l’atelier, ces femmes auront pour mission, de mettre en pratique les techniques apprises sur leurs propres parcelles et de démultiplier les connaissances et compétences auprès des autres membres de leur association.


Déclaration sur l’utilisation du DDT dans la lutte contre le Paludisme en Afrique: marquer la journée Mondiale de lutte contre le Paludisme

La journée mondiale de lutte contre le paludisme, le 25 Avril 2016 est l’occasion encore une fois pour Pesticide Action Network (PAN) Africa de renouveler son soutien à la Convention de Stockholm et réaffirmer sa position contre l’utilisation du DDT dans la lutte contre le paludisme.

Depuis plus d’une décennie, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de nombreux pays du continent africain enregistrent une baisse très importante de la mortalité et de la morbidité dues au paludisme.
. Lire la suite...

Journée sans pesticide

Dans le cadre de la commémoration de la Journée Mondiale sans Pesticide (3 Décembre), PAN Africa a organisé une émission radiophonique au niveau de Bambilor FM dans la zone des Niayes Dakar (Sénégal).

Les Niayes est la zone d’excellence de production maraîchère forte consommatrice de pesticides. L’émission en direction des communautés rurales du Sénégal avait comme thème : non aux Pesticides Extrêmement Dangereux (PEDs) !!!!!!!!!!!!

Commémoration de la « journée sans pesticides » Pesticide Action Network (PAN) International appelle les gouvernements à l’élimination des Pesticides Extrêmement Dangereux.

Le 3 Décembre marque « la journée mondiale sans pesticides » dédiée à la mémoire de la catastrophe survenue dans une usine de fabrication de pesticides chimiques à Bhopal (Inde).
La catastrophe a eu lieu le 03 Décembre 1984 tuant des milliers et blessant des centaines de milliers de personnes. Pour commémorer cette journée, et avancer vers un futur où les communautés n’auront plus à souffrir de l’exposition aux Pesticides Extrêmement Dangereux, Pesticide Action Network (PAN) International appel les gouvernements et la coopération dans le monde entier, de prendre des mesures concrètes en vue de l’interdiction des Pesticides Extrêmement Dangereux (PEDs) et leurs substitution par des alternatives écologiques. A ce jour, 430 organisations de 106 pays se sont joints à l’appel à l’action de PAN International....Lire la suite

Agro-écologie en Afrique: défis et opportunités

Le jeudi 26 novembre 2015, s’est tenu à l’hôtel Faidherbe, à Dakar, une journée de réflexion sur le thème « Agro-écologie en Afrique: défis et opportunités »,
organisée par l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE) de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar et Pesticide Action Network (PAN) Africa.....Lire la suite

Appel pour l’interdiction des Pesticides Extrêmement Dangereux

Des décennies d'expériences ont montré qu’en dépit des nombreux programmes d’ «utilisation sécuritaire», «l'utilisation sécuritaire» des Pesticides Extrêmement Dangereux (HHPs) n’est pas possible. Les Hommes, les animaux domestiques, la faune et l'environnement continuent de subir d’importants préjudices provoqués par les Pesticides Extrêmement Dangereux (HHP).

Après des décennies d'échecs qui ont vu des millions de morts dans le monde, de nouvelles politiques sont nécessaires pour stopper les intoxications par les pesticides. L’élimination progressive et l’interdiction des Pesticides Extrêmement Dangereux, accompagnées de nouvelles politiques en faveur des alternatives, peuvent apporter des changements vers un monde sain et durable pour tous.

Nous, organisations soussignées, appelons les gouvernements et les entreprises à prendre des mesures concrètes pour l’interdiction progressive des Pesticides Extrêmement Dangereux et leur substitution par des alternatives basées sur les écosystèmes.Lire la suite

16 jours de campagne d'action mondiale des femmes rurales

- Une conférence de presse a été organisée en collaboration avec le Réseau National des Femmes Rurales du Sénégal (RNFRS) le 15 octobre 2015 dans la commune de Fandène (Thiès) pour marquer la célébration de la journée internationale de la Femme Rurale. Ainsi, la presse écrite, radio et des télévisions nationales sont invitées pour assurer la couverture de l’événement.

-PAN Africa en collaboration avec les femmes de l’Union des producteurs Maraîchers (UPM/GIPD) et les femmes de la Fédération des Producteurs Maraîchers des Niayes (FPMN) a organisé une émission à la radio Bambilor FM le 13 octobre 2015 en marge de la célébration de la journée Internationale de la Femme Rurale.

-Une réunion d’information sur la thématique de l’accaparement des terres a eu lieu dans le village de Beer. Ainsi, du matériel d’information sur les bonnes pratiques agricoles des femmes et l’agroécologie ont été distribué aux participantes.

Nous, Toxicologues et Professionnels de la Santé, appelons à l’élimination globale des Pesticides Extrêmement Dangereux

De nombreux pesticides constituent des menaces pour la santé humaine et pour l’environnement et engendrent des coûts élevés pour la société. En raison de leur large utilisation sur de longues périodes, les Pesticides Extrêmement Dangereux (HHP) sont maintenant largement dispersés dans les écosystèmes à l’échelle mondiale.

On trouve des pesticides dans le corps humain et dans d’autres organismes vivants, dans la nourriture et dans l’eau ainsi que dans le sol et dans l’air. Les premières statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont indiqué que près de 200.000 personnes ont trouvé la mort dans le monde et jusqu’à 25 millions... ». Lire la suite

Remplacement progressif des Pesticides Extrêmement Dangereux par l’Agro-écologie : Pesticide Action Network lance un livre à l’occasion de l’ICCM 4.

Les pratiques agro-écologiques peuvent augmenter la productivité agricole et la sécurité alimentaire, améliorer les conditions d’existence en milieu rural, l’adaptation aux changements climatiques et, réduire les impacts environnementaux de l’agriculture.

Aujourd’hui, à l’occasion de la 4ème Conférence Internationale sur la Gestion des Produits Chimiques (ICCM4) à Genève, Pesticide Action Network (PAN) International publie un ouvrage intitulé : « Replacing Chemicals with Biology : Phasing out Highly Hazardous Pesticides with Agro-ecology ». Lire la suite

SENEGAL: déclaration orale des ONGs lors de la treizième session de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), à Genève (juillet 2015)

Madame chair, Mes collègues et moi, du Sénégal, nous allons présenter cette déclaration et les questions prioritaires abordées dans le Shadow report rédigé par FEMNET Sénégal, Association des Juristes Sénégalaises (AJS), Pesticide Action Network (PAN) Africa, Association des Handicapés Moteurs du Sénégal (AHMS) et en collaboration avec une dizaine d’organisations de la société civile du Sénégal. .... Lire la suite

L’Inde, l’Indonésie et le Guatemala bloquent l’inscription d’une formulation du Paraquat sur la liste des pesticides extrêmement dangereux et privent d’autres pays du droit à l’information.

A la 7ème Conférence des Parties (COP 7) de la Convention de Rotterdam, qui s’est tenue du 12 au 15 Mai 2015, L’inde et le Guatemala ont une fois encore, avec cette fois ci le soutien de l’Indonésie, bloqué l’inscription du Paraquat (20 %).

Les impasses continuelles et l'amiante chrysotile, bloqué pour la cinquième fois, montrent le besoin urgent d'une révision des règles de la Convention de Rotterdam.... Lire la suite

DECLARATION DE PESTICIDE ACTION NETWORK (PAN) à la COP 7 de la Convention de Stockholm, Genève, 6 Mai 2015

Pesticide Action Network, salue les progrès réalisés encore cette année par la communauté internationale dans la lutte contre le paludisme ainsi que les efforts déployés pour trouver des alternatives au DDT utilisé dans la lutte anti-vectorielle.

Cependant, il constate que les financements, les travaux du Groupe d'experts DDT et l'Alliance mondiale pour les alternatives au DDT sont focalisés principalement sur les alternatives chimiques au DDT ; peu d’attention a été porté aux alternatives non-chimiques.

Sur la feuille de route élaborée par le groupe d'experts DDT, nous nous félicitons de l’accent mis sur l'utilisation judicieuse et sûre des ressources pour lutter contre le paludisme, ainsi que l'élimination des stocks périmés de DDT et d’autres pesticides dangereux. Le travail réalisé par les Organisations Non Gouvernementales, les groupes de la société civile sur le terrain avec les communautés ainsi que des documents sur le DDT préparés par le Secrétariat de la Convention de Stockholm montrent, qu'il existe de sérieuses difficultés sur l’utilisation des insecticides comme le DDT sur le terrain. La sûreté des pulvérisations intra-domiciliaires du DDT dans les foyers de nombreux pays africains, est pas souvent bien assurée.
Dans de nombreux cas, les pays n’ont pas un personnel bien forme et suffisant pour suivre rigoureusement les traitements. La résistance accrue des moustiques au DDT et à d’autres insecticides reste un sujet de préoccupation majeur sur lequel des efforts supplémentaires doivent être consentis PAN recommande fortement une plus forte participation des organisations de la société civile, avec des financements et des ressources appropriées pour l’élaboration de solutions de lutte à long terme contre le paludisme qui soient vraiment sûres, efficaces et durable, particulièrement des alternatives non-chimiques.

Les ONG travaillant sur le terrain ont souvent une bonne connaissance des réalités et des solutions locales et devraient être des partenaires dans le processus de recherche et de diffusion des alternatives au DDT.

Pour ce faire, leur participation doit être prise en charge dans les ateliers régionaux organisés en Asie et en d’Afrique sur les pratiques saines et de gestion du DDT et de la promotion d’alternatives plus durables au DDT.

Je vous remercie de votre attention

Célébration de la Journée Mondiale de la Femme 08 Mars 2015

PAN Africa en collaboration avec les Femmes de la Fédération des Producteurs Maraîchers (FPMN) a célébré la journée Mondiale de la femme à Sangalkam.

Le thème de cette année a porté sur «l’accaparement des terres une contrainte à la valorisation des savoirs des femmes agricultrices ».
Ainsi, plus de 300 femmes rurales principalement des agricultrices des «Niayes» ont pris part à la manifestation et les femmes de l’Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP) ainsi que la presse Tivaouane TV, Bambilor Fm, Sud Fm etc. Les activités de la journée ont démarré par une visite du champ communautaire des femmes de la Fédération et la tenue d’un panel animé par les femmes leaders du projet. La visite a été une opportunité pour s’adresser à la presse et dénoncer l’accaparement des terres et les conditions d’accès des femmes à la terre et aux semences.

STOP A L’ACCAPAREMENT DES TERRES !!!!!!!!

Déclaration

Nous femmes rurales représentantes de diverses organisations notamment de la Fédération Nationale, réunies ce Dimanche 08 Mars 2015 à Sangalkam (Sénégal) avec l’appui de Pesticide Action Network Africa, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme, nous nous félicitons de la présence massive de femmes, affirmons notre solidarité aux luttes des femmes dans le monde et plus particulièrement en Afrique et au Sénégal.
L'accaparement des terres est un phénomène mondial qui prend de jour en jour de l’ampleur ; il a été initié par des élites locales et transnationales, des gouvernements et des multinationales afin de contrôler les ressources les plus précieuses du monde. La crise mondiale dans les domaines de la finance, de l'alimentation et du climat a déclenché une ruée des investisseurs et des gouvernements des pays riches en vue d'acquérir et de s'emparer de terres agricoles et de ressources naturelles dans les pays du sud, étant donné que ces ressources sont les seules «valeurs refuges» qui peuvent encore garantir la sécurité des rendements financiers..
Lire la suite..

REJOIGNEZ NOUS POUR CELEBRER LA JOURNEE DE LA FEMME !!!!!!!!

Les crises écologiques et spéculations foncières sont intrinsèquement liées, avec des conséquences sur l’aggravation de la faim, qui touche maintenant un milliard de personnes, dont la plus grande partie en milieu rural et majoritairement des femmes et des enfants.
Les femmes sont particulièrement touchées par cette nouvelle phase de la mondialisation capitaliste.

En effet, au niveau mondial, elles ne possèdent que 3 % des droits de propriété, leur accès à la terre est essentiellement régi par des droits d’usage coutumiers.
Lire la suite..

 

Atelier de formation des femmes agricultrices sur les techniques d’agriculture durable

Dans le cadre de la mise en œuvre prévue des activités au Sénégal du programme « Funding Leadership and Opportunities for Women (FLOW) soutenu par Pesticide Action Network Asie et Pacifique (PAN AP) et le soutien financier du Royaume des Pays-Bas, PAN Africa a organisé un atelier de formation des femmes de la zone des «Niayes», la plus importante zone de production maraichère du pays sur les techniques d’agriculture durable.

La session a eu lieu du 19 au 21 Janvier 2015 au centre Forestier et de Recyclage de Thiès (Sénégal). Vingt-une (21) femmes agricultrices venant d’organisations paysannes des localités de Thiès, Fandéne, Beer, Keur Abdou Ndoye, Darou Khoudoss, Tao, Khar Yalla, Ndiokhop, Keur Massar, Sangalkam ont pris part à l’atelier.
Lire la suite..

 

Pesticide Action Network (PAN) Africa a tenu un atelier local de renforcement des capacités des femmes rurales du Sud du Sénégal
Au Sénégal, les femmes rurales représentent 68% de la main d’œuvre rurale agricole au niveau des petites exploitations familiales.
Cependant, leur grand nombre n’est pas concrétisé par une plus grande participation et visibilité dans les différentes instances de décisions à tous les niveaux. Ainsi, elles sont souvent reléguées au second plan et n’ont pas accès aux ressources et ne jouissent pas de tous leurs droits.
Fort de ce constat, Pesticides Africa Network (PAN) Africa avec la collaboration de PAN Asie Pacifique et le soutien financier du Programme « Funding Leadership and Opportunities for Women » (FLOW) du Royaume des Pays-Bas a organisé un troisième atelier local du 27 au 29 Octobre 2014 à Vélingara, une commune du sud-est du Sénégal, située à 560 km de Dakar .Lire la suite...

 

Halte aux Pesticides Extrêmement Dangereux (HHPs)
Chers amis,

Pesticide Action Network International sollicite les organisations à signer son Appel à l'Action contre les Pesticides Extrêmement Dangereux (PEDs/HHPs), qui sera présenté à la 2ème Réunion du Groupe de Travail (sans limitation de membres) de la SAICM, qui aura lieu à Genève, du 15 au 17 Décembre 2014. L’Appel est disponible sur le site de PAN International:

http://action.panna.org/p/dia/action3/common/public/?action_KEY=15775

Si votre organisation n'a pas encore signé, vous êtes priez de bien vouloir le faire en ajoutant le nom de votre organisation et en l'envoyant à Chela Vazquez : chela.vazquez@panap.net

Veuillez fournir les informations suivantes :

Pays :

Nom de l'organisation :

Nom de la personne qui signe au nom de l'Organisation :

E-mail de la personne qui signe pour l'organisation ou E-mail de l'organisation : . 

Journal de Voyage sur les droits et la santé de la Reproduction des femmes
Grâce à des histoires relatées dans un journal qui a voyagé à travers 11 pays d'Asie et trois pays en Afrique, les femmes ont partagé leurs histoires personnelles et celles de leur communautés». Ces histoires montrent la persistance et la gravité des problèmes liés à la Santé de la Reproduction, telles que le mariage forcé, les avortements à risque, les mutilations génitales féminines, et les décès maternels, les problèmes liées à l’utilisation des pesticides.

Pour voir le film et télécharger le livret s’il vous plait visiter: http://travellingjournal.asianruralwomen.net/srhr 

Renforcement des capacités en Leadership des femmes rurales du Nord du Sénégal
Vingt (20) femmes leaders venant des organisations paysannes de femmes, de la société civile, des militantes des droits des femmes et d’élus locaux ont pris part à Podor (Sénégal) du 4 au 6 Aout 2014 à un atelier local de renforcement des capacités en leadership. Les participantes venaient de Matam, Saint-Louis, Linguère, Dagana et Podor localités au Nord Sénégal. L’atelier a été animé par trois (3) facilitatrices qui ont participé à l’atelier sous-régional des formatrices organisé à Somone (Mbour, Sénégal) en Janvier 2014. Quatre (4) modules sur le leadership, la globalisation, la sécurité alimentaire et les techniques de communication avaient été dispensés aux participantes avec une approche basée sur des ateliers, des jeux de rôle et des partages d’expérience. L’atelier a été organisé par Pesticide Action Network (PAN) Africa avec le soutien financier du Programme Funding Leadership and Opportunities for Women (FLOW) du Royaume des Pays-Bas avec dans la région du Nord Sénégal l’Union des Jeunes Agriculteurs de Kawliwoundé (UJAK) et le Groupement pour la Promotion Féminine du Walo.

Blog Visiteur : Marquer la journée Mondiale de lutte contre le Paludisme
Le 25 Avril est la journée mondiale de lutte contre le paludisme, un moment pour jeter un regard sur les progrès accomplis depuis l’année précédente dans la quête du contrôle de cette grave maladie en utilisant les moyens les plus durables, les moins toxiques et les outils les plus efficaces. L’année dernière, nous avons marqué ce jour en présentant quelques petites victoires que le Sénégal, le Kenya et l’Ethiopie ont obtenues dans la réduction du paludisme en utilisant des approches communautaires. Cette année j’écris, avec mon collègue le Dr. Paul Saoke du Physicians for Social Responsability Kenya, sur la voie que la lutte contre le paludisme, cette maladie mortelle doit suivre pour être durable avec de faibles impacts négatifs. Lire la suite ...

 Renforcer le leadership et l'autonomisation des femmes: garantir l'indépendance économique des femmes

Les pays en développement abritent 98% des sous-alimentés de la planète (FAO, 2012) et 60% des femmes sont touchées par la faim (ECOSOC, 2007). Près de la moitié de la population sénégalaise vit sous le seuil de la pauvreté ; moins d’1 dollar (ANSAD, 2007). Les femmes souffrent le plus de cette situation (World Bank, 2009) et le phénomène est plus fréquent dans les villes que dans les campagnes.

Paradoxalement, un déséquilibre important existe entre le principe de l'égalité et la jouissance des droits dont bénéficie la femme dans les faits. Aussi bien en termes de représentation, d'accès aux pouvoirs de prise de décisions que de prise en compte des préoccupations spécifiques, les hommes et les femmes ne sont pas sur le même pied d'égalité au Sénégal.
Lire la suite ...

Sensibilisation des élèves et élaboration d’affiches d’information et de signalisation pour la gestion des pesticides dans les Unions de la Fédération des Périmètres Autogérés du Sénégal (FPA

Le Projet d’appui à la filière riz pour la sécurité alimentaire « Bey Dunde » est implanté  dans le delta du fleuve Sénégal. Dans le cadre des activités du projet, un plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) est en cours de mise en œuvre et comporte un important volet sur l’utilisation et la gestion sécuritaire des pesticides. C’est suite au contact avec les responsables du projet « Bey Dunde » que PAN Africa propose de produire des affiches d’information et de signalisation au niveau des sept (7) unions hydrauliques de la FPA

PAN Africa est un réseau d'information et d'action pour le contrôle des pesticides. Dans le cadre de ses activités, elle a acquis une expérience de plus d’une décennie dans la préparation et la diffusion d’outils de sensibilisation (affiches, brochures…) dans diverses langues (internationales et locales) traitant divers aspects de la gestion des pesticides.
Des messages simples illustrés avec des images et schémas adaptés au milieu et à la cible seront proposés. Les contenus auront un caractère éducatif et mettront l’accent sur la protection et la sécurité des personnes concernées et de l’environnement.
Lire la suite ...

Pétition pour l'interdiction de l'endosulfan

En Octobre dernier, le Comité d'étude des POP de la Convention de Stockholm (PORC) a décidé de recommander que le pesticide Endosulfan soit listé à l'annexe A de la Convention de Stockholm pour l’élimination mondiale de ce pesticide dangereux. Malheureusement, l'industrie des pesticides indienne s’est opposée à cette recommandation est aujourd’hui elle est à l’origine du blocage de l’interdiction à l’échelle mondiale du pesticide Endosulfan. Des communautés se sont levées en Inde afin d’exhorter le gouvernement à prendre d'urgence une décision et de soutenir la demande mondiale pour l'interdiction de l'Endosulfan et son inclusion dans la Convention de Stockholm. Aidez ces communautés à avoir 500.000 signatures pour « Une demande d'une interdiction de l’Endosulfan » en signant la pétition en ligne à l’adresse ci contre

http://www.petitiononline.com/endoban/petition.html Merci pour votre aide! Avec nos meilleures salutations
PAN AFRICA Siège Villa N° 15 Castors Rue 1 x J Dakar (SENEGAL)
Tel : +221 33 825 49 14  Fax : +221 33 825 14 43
panafrica@pan-afrique.org
BP : 15938 Dakar-Fann